Canadian Electricity Association

CEM Accueil > Foire aux questions

Questions à propos des CEM

D’où viennent les CEM ?

Partout où circule de l’électricité, on constate la présence de champs électriques et magnétiques de fréquence secteur (qu’on dit également de fréquences extrêmement basses ou ELF). Tous les fils électriques – et tous les dispositifs d’éclairage, appareils ménagers et autres appareils électriques qu’ils alimentent – sont des sources de champs électriques et magnétiques.

Même si on les désigne souvent tous par l’acronyme CEM, les champs électriques et magnétiques sont en fait des éléments distincts de l’électricité. La plus grande partie de l’intérêt soulevé par les effets possibles sur la santé concerne les champs magnétiques.

Ainsi, en général, lorsqu’on évoque le niveau de CEM, c’est l’intensité des champs magnétiques qu’on mesure ou qu’on mentionne.

Quelle quantité de CEM une ligne d’énergie produit-elle?

Toutes les lignes aériennes et souterraines produisent des champs électriques et magnétiques. L’intensité de ceux-ci dépend de la tension, des charges et du courant de la ligne. Les CEM sont plus élevés sous les lignes et diminuent graduellement d’intensité à mesure qu’on s’en éloigne.

Leur niveau dépend d’un certain nombre de facteurs, de sorte qu’il est difficile de donner un niveau type. Si vous désirez des renseignements sur une ligne d’énergie en particulier, veuillez communiquer avec votre fournisseur local d’électricité.

Dans quelle mesure les personnes vivant dans le voisinage de lignes d’énergie devraient-elles être préoccupées par cet état de fait?

La fiche d’information de Santé Canada intitulée Votre santé et vous sur les CEM affirme : « Santé Canada ne juge pas nécessaire d'élaborer des lignes directrices (sur les niveaux d’exposition aux CEM) à l'intention de la population canadienne parce que les preuves scientifiques ne sont pas assez fortes pour conclure que l'exposition cause des problèmes de santé. »

Santé Canada ajoute : « Il n'est pas nécessaire de chercher à se protéger de l'exposition quotidienne aux champs électriques et magnétiques de fréquences extrêmement basses. »

On trouvera d’autres renseignements en suivant le lien:
Santé Canada: Votre santé et vous

Existe-t-il des lignes directrices réglementées sur l’exposition aux CEM?

Au Canada, il n’existe pas de lignes directrices ou de normes sur les niveaux acceptables d’exposition aux CEM résidentiels. La fiche d’information de Santé Canada intitulée Votre santé et vous sur les CEM affirme : « Actuellement, Santé Canada ne juge pas nécessaire d'élaborer des lignes directrices (sur les niveaux d’exposition aux CEM) à l'intention de la population canadienne parce que les preuves scientifiques ne sont pas assez fortes pour conclure que l'exposition cause des problèmes de santé. »

Nous vous invitons à visiter le lien suivant pour plus d'information:
Please go to:
Santé Canada: Votre santé et vous

Des lignes directrices ont été élaborées en ce qui concerne l’exposition professionnelle aux CEM. La fiche d’information de Santé Canada intitulée Votre santé et vous sur les CEM souligne que ces lignes directrices « ne prennent pas en compte les risques liés au cancer.

Les lignes directrices visent plutôt à garantir que l'exposition aux CEM ne cause pas de courants électriques ou de champs dans le corps humain qui soient plus forts que ceux produits naturellement par le cerveau, les nerfs et le coeur. » Des lignes directrices ont également été élaborées pour les appareils médicaux implantables.

L’exposition courante du public est bien en deçà de ces niveaux.

Quelle est la position de Santé Canada en ce qui a trait à l’exposition aux CEM?

Santé Canada, de concert avec l’Organisation mondiale de la santé, surveille la recherche scientifique touchant les CEM et la santé humaine dans le cadre de la mission que ce ministère s’est donnée d’aider les Canadiens à protéger et à améliorer leur santé. Actuellement, il n’existe pas de lignes directrices gouvernementales au Canada touchant l’exposition aux CEM de basses fréquences, la fiche d’information de Santé Canada intitulée Votre santé et vous sur les CEM affirme :

« Actuellement, Santé Canada ne juge pas nécessaire d'élaborer des lignes directrices (sur les niveaux d’exposition aux CEM) à l'intention de la population canadienne parce que les preuves scientifiques ne sont pas assez fortes pour conclure que l'exposition cause des problèmes de santé. »

Santé Canada ajoute : « Il n'est pas nécessaire de chercher à se protéger de l'exposition quotidienne aux champs électriques et magnétiques de fréquences extrêmement basses. »

Nous vous invitons à visiter le lien suivant pour plus d'information:
Santé Canada: Votre santé et vous

Êtes-vous au courant des dernières conclusions/recherches de l’OMS sur les effets des CEM sur la santé?

Nous suivons les recherches réalisées de par le monde et nous savons que l’Organisation mondiale de la santé en effectue. Nous examinerons attentivement ses conclusions lorsqu’elles seront dévoilées.

Le Projet relatif aux CEM a mené à la publication de certaines fiches documentaires sur les risques et le cancer; voir à ce sujet les documents suivants: Lien vers les publications en anglais de l'OMS

Peut-on assimiler les CEM à du rayonnement?

Lorsqu’on utilise des rayonnements dans un contexte de soins de santé, on parle en général de rayonnements ionisants ou de rayonnements de RF et non de CEM. Les rayons X, la lumière visible, les ondes radioélectriques, les micro-ondes et les CEM basse fréquence sont tous des formes d’énergie électromagnétique qui composent un spectre électromagnétique.

L’une des propriétés qui distinguent différentes formes d’énergie électromagnétique est la fréquence, que l’on mesure en hertz (Hz). Les CEM de fréquence secteur ont une fréquence de 60 Hz, ce qui est proche de l’extrémité inférieure du spectre et bien en deçà des hyperfréquences ou des rayonnements de RF (radiofréquence) émis par les téléphones cellulaires et les émetteurs d’émissions radiophoniques (jusqu’à 1900 MHz). Contrairement aux rayons X et aux rayons gamma (1016 Hz), les CEM de fréquence secteur ont peu d’énergie et n’ont aucun effet ionisant ou thermique sur l’organisme. (Nota : 1 MHz = 1 million de Hz)

Qu’affirment les dernières recherches à propos du lien entre l’exposition aux CEM et les cancers infantiles?

Chaque année, on assiste à la parution d’un certain nombre de rapports de recherche sur les CEM. Même si ces rapports peuvent avoir des orientations différentes, des organismes nationaux et internationaux examinent et analysent les études en cours pour en dégager une conclusion globale entourant les preuves scientifiques. En 2007, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) publiait une monographie intitulée Environmental Health Criteria 238 (2007): Extremely Low Frequency (ELF) Fields. Nous vous invitons à consulter la FAQ distincte sur l’OMS.

Au Canada, comme Santé Canada, le Comité fédéral-provincial-territorial de radioprotection (CFPTRP), qui regroupe des agences de la santé de tout le pays, surveille la recherche et publie des opinions sommaires. Sa plus récente intervention remonte au 8 novembre 2008.

Lien:
Énoncé de Santé Canada


Le National Institute for Environmental Health Science a publié des énoncés semblables. Pour consulter les documents du NIEHS, prière de suivre le lien suivant:

NIEHS


En 2002, après une évaluation des données scientifiques, le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) a classé les champs électriques et magnétiques comme étant « peut-être cancérogènes » chez l’humain, s’appuyant sur des études sur les cancers infantiles.

Monographies du CIRC


Cette classification du CIRC est fondée sur la persistance d’une association inexpliquée entre l’exposition aux champs magnétiques et la leucémie infantile. Aucune preuve de lien avec d’autres types de cancer chez les enfants ou les adultes n’a été établie. C’est pourquoi on a utilisé la classification « possible » et non « probable », qui aurait un caractère plus définitif. D’autres études seront nécessaires pour tirer des conclusions fermes. Par ailleurs, les responsables du projet sur les CEM disposent d’une fiche documentaire qui explique la classification du CIRC:

Fiche documentaire du CIRC

Quel type de recherche fait-on au Canada pour déterminer les effets des lignes électriques aériennes et des CEM sur notre santé?

Bien que les organismes de santé et les entreprises d’électricité du Canada aient déjà participé à d’importants projets de recherche sur les CEM et la santé humaine, aucune initiative de recherche d’importance n’est en cours pour le moment. Santé Canada continue cependant de surveiller la recherche scientifique touchant les CEM et la santé humaine dans le cadre de la mission que ce ministère s’est donnée d’aider les Canadiens à protéger et à améliorer leur santé.

Existe-t-il un niveau sécuritaire d’exposition aux CEM?

Au Canada, il n’existe pas de lignes directrices ou de normes sur les niveaux acceptables d’exposition aux CEM résidentiels. La fiche d’information de Santé Canada intitulée Votre santé et vous sur les CEM affirme : « Actuellement, Santé Canada ne juge pas nécessaire d'élaborer des lignes directrices (sur les niveaux d’exposition aux CEM) à l'intention de la population canadienne parce que les preuves scientifiques ne sont pas assez fortes pour conclure que l'exposition cause des problèmes de santé. »

Nous vous invitons à visiter le lien suivant pour plus d'information:
Santé Canada: Votre santé et vous

Des lignes directrices ont été élaborées en ce qui concerne l’exposition professionnelle aux CEM. La fiche d’information de Santé Canada intitulée Votre santé et vous sur les CEM souligne que ces lignes directrices « ne prennent pas en compte les risques liés au cancer.

Les lignes directrices visent plutôt à garantir que l'exposition aux CEM ne cause pas de courants électriques ou de champs dans le corps humain qui soient plus forts que ceux produits naturellement par le cerveau, les nerfs et le coeur. » Des lignes directrices ont également été élaborées pour les appareils médicaux implantables.

L’exposition courante du public est bien en deçà de ces niveaux.

La terre produit-elle des CEM?

Oui, des champs électriques sont produits par les conditions atmosphériques, y compris la turbulence de l’air et les orages électriques. Des champs magnétiques d’une puissance pouvant atteindre 500 mG résultent vraisemblablement de courants électriques se propageant en profondeur dans le centre de fusion de la terre. Toutefois, étant donné qu’il ne s’agit pas de c.c. ou de champs statiques, leur interaction potentielle avec le corps humain serait différente.

En quoi les CEM émis par les lignes d’énergie se distinguent-ils de ceux émis par les appareils ménagers?

Les CEM émis par les lignes de distribution et de transport sont de la même catégorie que ceux émis par le câblage électrique des maisons, les lampes fluorescentes, les séchoirs à cheveux et les ordinateurs. Tous font partie de la catégorie des champs de fréquences extrêmement basses.

Lien vers les CEM émis par les appareils ménagers (en anglais)

Quelle puissance ont les CEM émis par les sous-stations électriques?

Au-delà de la clôture de la sous-station, les niveaux de CEM produits par l’équipement que contient celle-ci ne diffèrent pas en général des niveaux ambiants. En général, les CEM les plus puissants émis à l’extérieur d’une sous-station proviennent des lignes électriques qui l’alimentent et qui sont alimentées par elle. La force des CEM émis par les transformateurs diminue rapidement avec la distance.

Plan du site